Retour &SENS, galettes des rois

3 galettes créatives : maxi plaisir et petits prix

La question se pose de façon cruciale aujourd’hui : comment céder à la tradition tout en apportant une note de modernité ? Un petit twist qui surprend et renouvelle le genre ? Trois artisans se sont pris au jeu de la galette des rois et nous proposent début janvier de nous amuser en dégustant ce faux vrai classique.

Olivier Haustraete a imaginé une galette toute en saveur yuzu et texture feuilletée confectionnée artisanalement avec des ingrédients de qualité : du beurre AOP Poitou
Charente pour la pâte feuilletée et des amandes brutes (et non en poudre) pour la frangipane, ce qui lui donne cette couleur brune. Le Yuzu est ensuite délicatement ajouté à la frangipane. Dans cette galette artisanale créée avec Lisa Klein Michel, Olivier a caché une fève-trèfle dont 9 gagnantes, qui permettront aux heureux élus d’être invité dans des restaurants parisiens référencés par le site Lucky Miam. Et on en rêve : Taku Sekine / DERSOU, Lucas Felzine / UMA, Thomas Estrader / SEMILLA, Florent Ciccoli / JONES, Daniel Morgan / SALT, Romain Thibault / JOUVENCE, LIZA…

Mathieu Mandard a décidé de cuisiner la galette des rois mages version voyageuse avec son feuilletage caramélisé qui cache une crème d’amande rhum/bigaradier et surfe sur ce bel accord agrume et saveurs ambrées relevé de la note florale de l’amande. Il joue également la carte pays basque avec le célèbre gâteau local version vanille et rhum, autre accord qui fonctionne et saura créer le souvenir gustatif. Enfin, sa brioche des rois cache des agrumes confits qui s’accorderont élégamment avec thés ou vins cuits.
Et chez Bulliz, comme toujours, on aime casser les codes ! Le Chou de l’Epiphanie, craquelin et chapeau dentelé fourré de crème d’amande et fleur d’oranger qui se révèle en bouche se déguste grâce à son format… à l’infini ! Un petit chou, 2 petits choux, 3 petits choux… on ne s’arrête plus !

A découvrir sur la pressroom &SENS >>